La solution de stockage gros volume MAHYTEC

Actualités - 6 avril 2016

La solution de stockage gros volume MAHYTEC va équiper l’installation stationnaire de télécommunication RHYTA-RENESTA

Présenté en avant-première à la foire d’Hanovre début Avril, le dernier né de la gamme des réservoirs de type IV de MAHYTEC a été retenu par le consortium de RENESTA pour équiper la station de démonstration en cours d’installation sur le site d’Airbus Defence and Space à Elancourt.

Jean-marie Bourgeais d’Airbus Defence and Space et cofondateur de POWIDIAN décrit cette station comme un moyen de rendre autonomes en énergie des équipements de télécommunication grâce à l’hydrogène, produit, stocké et converti localement. Sur cette installation, ce sont environ 7 kg d’hydrogène qui pourront être stockés dans un ensemble de 3 réservoirs MAHYTEC de 850 litres d’eau chacun à 30 bars.

Les réservoirs de MAHYTEC reposent sur la technologie de type IV et permettent d’offrir ici des gros volumes de stockage à des pressions modérées, tout en offrant une masse globalement 3 fois plus faible que l’équivalent des citernes acier traditionnellement utilisées pour ce type de stockage.

En effet, pour des stations autonomes, supprimer l’étage de compression à la sortie de l’électrolyseur et pouvoir assurer sans difficulté des stockages sur de très longues périodes sans surveillance étaient souvent réservés aux solutions par réservoir métallique à 30 ou 40 bars. Avec ses réservoirs de type IV, MAHYTEC veut offrir une alternative dans la même gamme de prix mais plus légère, ce qui permet d’envisager des transports plus simples et des accès à des zones complexes comme par exemple des zones montagneuses, forestières ou désertiques de façon plus souple.

La première installation sera réalisée dans le courant de l’été sur le site de RENESTA. Elle consistera en un ensemble connecté de 3 réservoirs verticaux permettant une occupation au sol réduite et des purges facilitées. Les réservoirs sont réalisés sur la base d’un liner polymère renforcé par une structure composite réalisée par enroulement filamentaire. Dans la configuration actuelle la structure composite offre une résistance à l’éclatement supérieure à 250 bars, ce qui permet sans difficulté de répondre aux exigences de durée de vie pour des structures travaillant à 30 ou 40 bars ou plus, qui nécessiteraient alors un compresseur, sont cependant possibles pour d’autres structures composites.

MAHYTEC est une société française de Dole (Jura) créée en 2008 spécialisée dans le stockage d’énergie et la conception et fabrication de systèmes de stockage d’hydrogène pour des applications stationnaires et mobiles. C’est la seule société en Europe développant à la fois des réservoirs d’hydrogène de stockage solide et des réservoirs de gaz sous pression à liner polymère renforcé par composites carbone ou verre.

Actualités

Olivier Dussopt, ministre délégué en visite à MAHYTEC

31 août 2021
Ce lundi 30 aout, le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et de la relance chargé des comptes publics, Monsieur Olivier Dussopt, accompagné du préfet du Jura Monsieur David Philot et des élus locaux, nous a fait l'honneur de sa venue sur notre site de Dole. Lors de la visite des installations, les équipes [...]
Actualités

HENSOLDT rachète MAHYTEC afin de renforcer davantage ses activités liées à l’Hydrogène

5 mars 2021
Les technologies de stockage d'hydrogène donnent à HENSOLDT un avantage pour relever les défis énergétiques à venir concernant les marchés de la défense et civils. Taufkirchen / Dole, 3 Mars 2021 – HENSOLDT a conclu un accord pour acheter MAHYTEC, entreprise leader dans la fabrication de réservoirs de stockage d'hydrogène et de système de stockage [...]
Actualités

COSMHYC DEMO EST LANCÉ

16 février 2021
Le 2 février 2021, le projet COSMHYC DEMO a tenu sa réunion officielle de lancement. COSMHYC DEMO est le troisième projet de la série de projets COSMHYC financée par la FCH JU (Fuel Cells & Hydrogen Joint Undertaking), qui développe une solution de compression innovante pour les stations de ravitaillement en hydrogène (HRS). La solution [...]